Du CO² pour le végétal

(La technologie au CO² qui optimise l'éfficacité de vos traitements...)

Acidifier l'eau de façon douce et naturelle

L'acide carbonique, la substance active de demain

 

 

Naissance de l'Ecobulles

(Un peu d'histoire)

Au milieu des années 80, Bernard Gallois un agriculteur écologiste dans l'âme cherche un moyen pour acidifier l'eau afin d'optimiser l’efficacité de ses pesticides, herbicide, fongicides et autres matière actives.

Son objectif est d'en utiliser le moins possible en restant tout aussi efficace.

Après plusieurs recherches, il décida donc de baisser le pH de l'eau de façon douce et naturelle par injection de CO² dans l'eau.

Il entreprit alors de remplacer de nombreuses applications à bases d'acides forts (qu'il jugeait trop polluants) et développa plusieurs brevets dans des domaines aussi divers que l'élevage, le rinçage de cuve, la panification, le médical, l'habitat, l'agroalimentaire, le chauffage...

Il compte ainsi aujourd'hui pas moins de 7 brevets.

Lors d'un installation pratiquée sur un élevage de poulets afin de faire baisser le pH de l'eau pour améliorer l'efficacité des antibiotiques, une disparition du calcaire dans les tuyauteries s'était produite.

Ce phénomène de détartrage était uniquement du à la création d'acide carbonique lors de l'incorporation du CO² sous pression dans l'eau. Le pH de 6 avait complètement détartrer le réseau.

A la demande de marques prestigieuses de Champagnes, il met au point un procédé permettant de lutter contre la formation de calcaire sur les chaînes d'embouteillage.

Au regard des excellents résultats obtenus, les techniciens travaillant sur ces chaînes d'embouteillage lui demandèrent de dimensionner un appareil adapté à leurs propres habitations.

Ainsi l'Ecobulles était né.

Fort de près de 2000 installations et un recul sur cette technologie de plus de 20 ans, cette solution offre une réelle alternative technique et environnementale dans le domaine de traitement du calcaire.

ECOBULLES est un procédé 100% écologique

Le principe consiste à injecter du CO² de qualité alimentaire dans le réseau ce qui à pour effet de solubiliser le calcaire et de le rendre non-incrustant.

Ce dernier en phase soluble ne peut plus ce fixer sur les tuyauteries et les appareils.

L'ECOBULLES possède également un pouvoir  curatif ce que ne fait pas un adoucisseur.

Régler en mode curatif les 6 premiers mois de fonctionnement, il permet de détartrer complètement une installation malade.

Le fonctionnement d'un Ecobulles est extrêmement simple: 

 

Installé après le compteur général d'eau ou sur un point de puisage extérieur dans le cas des remplissage des cuves de pulvérisation, une dose de CO2 est injectée à chaque litre d'eau soutirée.

Toute l'eau qui traverse un ECOBULLES est traitée ..

L'injection ne se fait que lorsqu'il y a une demande en eau.

En ce qui concerne l'Ecobulles, le principe consiste à fabriqué de l'acide carbonique

                H²O + CO² = H²CO3 (acide carbonique)  

L'acide carbonique ainsi crée solubilise le calcaire.

C'est la même chose que faisait nos grands mères avec du vinaigre blanc mais en beaucoup moins puissant.

Le résultat est néanmoins le même mais à plus long terme que le vinaigre blanc.

On créer en fait du bicarbonate qui est soluble dans l'eau.

Le CO² est de qualité alimentaire. C'est le même qui est utilisé pour poussée la bière ou faire les boissons gazeuses.

Ce gaz est mis en bouteille par Air Liquide après une filtration poussée.

Une bouteille de 10 kg traite 60 m³ en mode curatif et environ 80-90m³ pour une dureté de 20°f, en mode de fonctionnement normal tous dépend du réglage effectuée qui est fonction de la dureté de l'eau et du Ph que l'ont veut obtenir.

Pour une famille de 4 personnes avec une conso moyenne de 120-130 m³ / an, une bouteille de 10 kg tient 8-10 mois.

Le CO² ne laisse pas de trace, est inodore, et il est de plus bactériostatique.

Il empêche donc le développement des bactéries contrairement à un adoucisseur.

L'Ecobulles est sans effet corrosif car il est réglée à l'équilibre calco-carbonique.

 

Ecobulles ne modifie en rien les caractéristiques de l'eau, les sels minéraux sont complètement conservés.

En ce qui concerne l'injection de CO², la valeur injectée est d'environ 0.18 gramme / litre soutirée pour obtenir un PH de 6.8.

Ont commence à voir dans l'eau l'apparition de bulles à partir de 1-1.5 gramme par litre.

Il n'y a donc aucunes chances d'avoir de l'eau pétillante à la sortie de votre robinet.

Pour info une bouteille de Perrier contient 8g de CO² par litre.

Les effets du CO² dans l'eau en viticulture

Pourquoi acidifier l'eau pour les traitements phytosanitaires ?

• Parce que la cuticule de la plante a un pH de 6.

• Parce que l'absorption des produits par la plante est donc optimum lorsque le traitement a un pH de 6.

• Parce que l'eau et les substances actives traversent ainsi plus vite les couches cireuses cuticulaires, d'ou une meilleure sélectivité.

• Parce que de nombreuses substances subissent des hydrolyses alcalines.

• Pas d'agressivité, pas de risque de surdosage en CO²

• Parce que le CO² possède un fort pouvoir tampon.

Plus il est élevé, plus la solution tampon est efficace. Le pouvoir tampon est exprimé en pka.

. Acide chlorhydrique: -3

. Acide sulfurique: -1

. Acide phosphorique: 2.12

. Acide carbonique (H²CO³ donc du CO² dans l'eau): 6.3

• Très grande stabilisation dans le temps, du ph optimum

• Permet l'association de produits alcalins tout en limitant leur sensibilités à l'hydrolyse.

• Parce qu'il favorise les mélanges de produits (Observations du Comité Interprofessionnel des Vins de Champagne)

     > L'eau carbonatée a un rôle effervescent, dispersif et suspenseur et améliore donc la qualité de la bouillie.

     > Améliore la qualité du mélange par micro-bullages.

• Parce qu'il respecte totalement l'environnement

• Parce qu'il est très économique (moins de 2,50 € pour 1m³ d'eau)

• Parce que l'acide carbonique va solubiliser le calcaire et va ainsi éviter le bouchage des buses de pulvérisation.

• Parce qu'il a un excellent pouvoir rinçant et va donc éviter les dépôts au fond des cuves.

Exemples: (source de l'information: agritox)

Cymoxanile

Vitesse d'hydrolyse (stabilité à 25°C)

pH: 9   Temps de demi-vie:   0,02 jour

pH: 7                                          1,1 jours

ph: 5                                         148 jours

Flumioxazine

Vitesse d'hydrolyse (stabilité à 25°C)

pH: 9   Temps de demi-vie:   < 1 heure

pH: 7                                        18,9 - 25,9 heures

ph: 5                                          3,43 - 5,2 jours

Folpel

Vitesse d'hydrolyse (stabilité à 25°C)

pH: 9   Temps de demi-vie:   Instable

pH: 7                                        0,7 heure

ph: 5                                         6,5 heure

 En résumé, la technologie au CO² pour vos traitements est une solution gagnante pour votre exploitation, pour vos cultures et pour votre matériel.

 

 

 ECOBULLES EST 100% FRANCAIS

Conception et fabrication Française

ECO6TEME

 

VOTRE INSTALLATEUR ECOBULLES

 

Pour tous renseignements ou demande de devis contacter le:

 

Tél : 02 47 94 14 64     Port: 07 80 34 96 85

                                                               

37600 LOCHES